Comment sécuriser une piscine hors-sol pour les enfants ?

December 28, 2023

L’enthousiasme enfantin à l’idée de faire des plongeons et des éclaboussures dans une piscine peut parfois être source d’inquiétude pour les parents. En effet, la sécurité des enfants autour des piscines est un sujet délicat qui mérite toute notre attention. C’est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit d’une piscine hors-sol où les risques peuvent être différents de ceux d’une piscine enterrée. Alors, comment faire pour sécuriser une piscine hors-sol pour vos enfants ? De la barrière de sécurité à l’alarme de piscine, en passant par la couverture et l’échelle sécurisée, nous vous proposons un tour d’horizon des solutions pour assurer la sécurité de votre bassin.

Mettre en place une barrière de sécurité

La barrière de sécurité est un moyen efficace et visuellement dissuasif pour empêcher vos enfants d’accéder à la piscine sans surveillance. Elle peut être installée tout autour de la piscine ou seulement sur certains côtés, en fonction de l’agencement de votre jardin.

Il existe différents types de barrières, certaines sont fixées de manière permanente au sol, tandis que d’autres sont amovibles. Vous trouverez une grande variété de modèles sur des sites de vente en ligne comme Amazon. Veillez toutefois à choisir une barrière conforme à la norme NF P90-306, qui garantit son efficacité et sa résistance.

Installer une alarme de piscine

L’alarme de piscine est un dispositif de sécurité qui permet de détecter toute chute ou immersion dans l’eau. Si un enfant tombe dans la piscine, l’alarme se déclenche immédiatement, prévenant ainsi les adultes présents. Il existe deux types d’alarmes : l’alarme d’immersion, qui se met en marche lorsque quelque chose tombe dans l’eau, et l’alarme de périmètre, qui se déclenche dès qu’une personne franchit un certain périmètre autour de la piscine.

Ces alarmes sont certes très utiles, mais elles ne doivent pas constituer le seul moyen de protection. Elles viennent en complément des autres dispositifs de sécurité, comme la barrière ou la couverture de piscine.

Opter pour une couverture de sécurité

La couverture de sécurité, également appelée bâche de sécurité, sert à recouvrir la piscine lorsqu’elle n’est pas utilisée. Elle a plusieurs fonctions : elle sécurise la piscine en empêchant les chutes dans l’eau, elle protège l’eau des débris et des saletés, et elle contribue à maintenir la température de l’eau.

Les couvertures de sécurité existent en plusieurs modèles : à barres, à bulles, à filet, etc. Pour qu’elle soit efficace, il faut qu’elle soit bien ajustée à la taille de votre piscine et qu’elle soit suffisamment résistante pour supporter le poids d’un enfant. Comme pour la barrière, assurez-vous que la couverture choisie soit conforme à la norme NF P90-308.

Choisir une échelle de piscine sécurisée

L’échelle de piscine est un élément à ne pas négliger, car c’est par là que les enfants accèdent le plus souvent à la piscine. Il existe des échelles sécurisées équipées d’un système de fermeture ou de retrait des marches. Ainsi, lorsque la piscine n’est pas utilisée ou qu’elle n’est pas surveillée, vous pouvez rendre l’échelle inutilisable.

Note importante : quel que soit le type d’échelle choisi, assurez-vous qu’elle est bien fixée et stable et que les marches ne sont pas glissantes.

Abriter la piscine

L’abri de piscine est une solution de sécurité très efficace, mais aussi la plus coûteuse. C’est une structure en dur qui recouvre entièrement la piscine. Non seulement il empêche les enfants d’accéder à la piscine, mais il protège aussi l’eau des intempéries et des pollutions extérieures.

Il existe différents modèles d’abri de piscine, du plus simple au plus sophistiqué, avec notamment des abris hauts qui permettent de se baigner même lorsque l’abri est fermé.

En conclusion, sécuriser une piscine hors-sol pour les enfants nécessite une réflexion approfondie et l’installation de plusieurs dispositifs de sécurité. Les solutions présentées ici ne sont pas mutuellement exclusives, bien au contraire. Elles ont chacune leurs avantages et peuvent être combinées pour garantir une protection optimale de votre bassin.

Utiliser un dispositif de sécurité pour l’accès à la piscine

Le dispositif de sécurité pour l’accès à la piscine est un autre moyen très efficace pour éviter les accidents. Il s’agit d’un système qui limite l’accès à la piscine en exigeant une action volontaire de l’adulte pour permettre l’entrée dans le bassin. Ce dispositif peut prendre la forme d’un portillon de sécurité avec une serrure ou d’un système électronique à code ou à carte.

Il existe plusieurs modèles de dispositifs de sécurité pour l’accès à la piscine. Certains sont intégrés à la barrière de protection, d’autres sont indépendants. Le choix du dispositif dépendra de vos besoins spécifiques et de votre budget. N’oubliez pas de vérifier que le dispositif de sécurité que vous choisissez soit conforme à la norme NF P90-306, qui garantit sa résistance et son efficacité.

En somme, le dispositif de sécurité pour l’accès à la piscine est un moyen fiable et sûr de contrôler l’accès à votre piscine hors-sol. Il vous permet de vous assurer que vos enfants ne peuvent pas entrer dans la piscine sans votre autorisation, réduisant ainsi le risque d’accidents.

Réglementation et normes de sécurité pour piscines hors-sol

Il est crucial de connaître et de comprendre la réglementation et les normes de sécurité pour les piscines hors-sol. En France, la loi impose certaines normes de sécurité pour les piscines privées à usage individuel ou collectif. Ces normes visent à prévenir les risques de noyade, particulièrement chez les jeunes enfants.

Pour répondre à ces normes, quatre dispositifs de sécurité sont autorisés : les barrières de protection, les alarmes de piscine, les couvertures de sécurité et les abris de piscine. Notez que ces dispositifs doivent être conformes aux normes NF P90-306 (pour la barrière de protection), NF P90-307 (pour l’alarme de piscine), NF P90-308 (pour la couverture de sécurité) et NF P90-309 (pour l’abri de piscine).

Aussi, il est important de noter que ces normes s’appliquent aux piscines hors-sol d’une hauteur de bassin supérieure à 1 mètre. Les piscines hors-sol dont la hauteur de bassin est inférieure à 1 mètre ne sont pas soumises à ces normes, mais il est tout de même fortement recommandé d’installer un dispositif de sécurité pour assurer la protection des enfants.

Conclusion

La sécurité autour d’une piscine hors-sol est une préoccupation majeure pour tous les propriétaires de piscine qui ont des enfants. Mais comment sécuriser votre piscine hors-sol pour en faire un lieu de plaisir et de détente sans danger ? Plusieurs solutions s’offrent à vous : la barrière de protection, l’alarme de piscine, la couverture de sécurité, l’échelle de sécurité, l’abri de piscine et le dispositif de sécurité pour l’accès à la piscine. Tous ces dispositifs de sécurité ont pour but de prévenir les risques de noyade et de garantir un environnement sûr pour vos enfants.

N’oubliez pas que ces solutions ne sont pas exclusives les unes des autres. En fonction de l’agencement de votre piscine hors-sol et de vos besoins, vous pouvez choisir de combiner différents dispositifs pour une protection optimale. Enfin, veillez à ce que tous les dispositifs de sécurité que vous choisissez soient conformes aux normes de sécurité en vigueur.

La sécurité de votre piscine hors-sol est une affaire sérieuse. En prenant les mesures appropriées, vous pouvez vous assurer que vos enfants profitent de la piscine en toute sécurité.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés